Et si on parlait ensemble du KEFIR de fruit?

J’ai bien envie de t’en toucher deux mots…pourquoi?

Parce que c’est BIO, c’est BEAU, et c’est BON !!! toute une promesse…

Mais c’est quoi au juste le kéfir de fruit?

Parce que c’est bien beau de se la raconter avec des choses pas très connues et qui sonnent bien mais encore faut il savoir de quoi on parle…

AH AH, là je vais faire un peu ma maligne, mais saches (car je suis toujours honnête avec toi !) qu’il y a quelques mois je ne connaissais pas du tout ce « truc ».

Alors entrons dans le vif du sujet avec la petite « minute culturelle » : il faut que tu retiennes que c’est une boisson très ancienne, originaire du Caucase et issue de la fermentation de grains de kéfir (oui la boisson et les grains portent le même nom) créant des probiotiques. On attribue à cette boisson un brin pétillante de nombreuses vertues digestives, et c’est pour ça que je t’en parle ici !!

Je te passe tout l’historique de la boisson mais tu peux trouver des informations par là.

Non, moi j’ai juste envie de te parler directement de ce breuvage au goût si particulier, de sa préparation et de ses bienfaits (crois moi c’est déjà un beau programme !).

Donc le KEFIR de fruit, à ne pas confondre avec le Kéfir de lait, est à la base un petit grain blanc voire translucide, ressemblant à de jolis petits cristaux (C’EST BEAU), à manipuler avec le plus de précaution possible car figure toi qu’il est VIVANT, oui oui « VIVANT », c’est original ça, non??!!

Ces petits grains sont composés de micro-organismes, de bactéries et de levures…

NON ne fuis pas déjà !! BACTERIE ne veut pas forcément dire MALADIE ou DANGER.

Non, ici en l’occurrence l’ensemble de ces éléments font du kéfir un excellent « probiotique » sous forme de boisson à réaliser soi-même. C’est un plaisir de fabriquer soi-même son breuvage, tu peux même associer tes enfants à la réalisation, c’est chouette !

Bref, QUI DIT « PROBIOTIQUE » DIT DONC : NOMBREUX BIENFAITS POUR LA SANTE :

– en tête de liste le confort intestinal et la remise en ordre du système digestif autrement dit : une meilleure digestion (pour une opération « ventre plat » ça peut être un allier !)

– à cela s’ajoute le renforcement du système immunitaire

–  et la diminution de la tension artérielle

– ainsi qu’une action anti-oxydante

Pour l’anecdote cela reste une boisson de convalescence en Russie, ça veut tout dire !

Bref ça vaut le coup d’essayer !!! Et tu l’auras compris, si je t’en parle ici c’est évidemment que je l’ai testée cette boisson !!!

COMMENT ON FAIT EN PRATIQUE :

  • La première chose c’est de réussir à se procurer ces fameux grains de kéfir, car te ne les trouveras pas au supermarché du coin de ta rue. Non généralement ces petits grains se donnent, c’est aussi ce qui fait tout le charme de ce produit, le « cultiver », l’offrir, le transmettre, le partager… (C’EST BEAU ET DONC C’EST BIO!!). J’adore l’idée…

Bon, si tu n’as pas, comme moi, une super « meilleure amie » bienveillante (rappelle toi c’était déjà son chéri qui m’avait initiée aux joies du curcuma je t’en parlais ici), qui pense à toi dès qu’elle a une astuce qui pourrait soulager tes douleurs (crohn en l’occurrence), qui cultive les petits grains de kéfir ( car tu verras si tu testes, ces trucs se reproduisent en plus, c’est fou…c’est qu’on s’y attacherait presque à ces petites choses), et qui en plus est capable de te les faire voyager au travers de la FRANCE pour que tu sois livrée chez toi…Rien n’est perdu, rassure toi tu as quand même la possibilité d’en trouver dans certains magasins bio, sur le NET (un lien pour exemple ici), via l’intermédiaire de quelqu’un prêt à te céder quelques grains mais aussi via facebook car pour la petite info, il existe même des groupes facebook répertoriant les donneurs par départements.

VOILA, TU AS LE PRECIEUX SESAME A DOMICILE, PLACE A LA PREPARATION :

Lets go, tu auras besoin:

  • d’un contenant en verre pour la conservation
  • d’une bouteille en verre qui ferme
  • d’une jarre hermétique pour la préparation
  • d’une passoire et d’un entonoire en plastiques
  • d’une cuillère en bois
  • et des ingrédients de la recette de base (après tu pourras varier les plaisirs) : eau, sucre, figues séchées, citron bio.

ENSUITE LA RECETTE DE BASE, je te livre celle de mon amie à l’identique, celle que j’ai testée, simple et efficace : pour les quantités il te faut :

  • 2 figues séchées
  • 1 citron bio
  • 20 gr de grains de KEFIR pour 1L d’eau
  • 20 gr de sucre pour 1L d’eau (le sucre étant digéré par les grains, la boisson, pas de panique, ne sera pas trop sucrée et tu l’adapteras en fonction de tes goûts évidemment)
  • 1L d’eau minérale
  • (bon moi j’ai rajouté de l’ananas séché, pour le goût, c’est ma petite touche perso !)

 

INSTRUCTIONS :

  • Dans une jarre de 1L tu mets les 20gr de sucre et tu dissous avec 50cl d’eau en mélangeant
  • tu rajoutes délicatement, à l’aide d’une cuillère en bois, les grains de kéfir préalablement égoutés
  • tu rajoutes les fruits secs et un demi citron coupé en morceaux (la quantité est encore une fois à adapter en fonction de tes goûts)
  • puis tu rajoutes les 50cl d’eau restant en mélangeant doucement pour ne pas écraser les grains
  • tu fermes la jarre (attention la fermentation va créer du gaz et de la pression)

A partir de là, il faut laisser reposer entre 12 et 24H, sans mettre au frais, c’est l’étape de la 1ere FERMENTATION.

Les fruits vont remonter à la surface, c’est normal et bon signe !(vu comme ça, ça donne moins envie qu’une tarte au chocolat, je te l’accorde, mais ça se tente !!!)

Ensuite tu peux enlever les fruits et filtrer les grains. Il faut les remettre dans leur bocal avec de l’eau et une cuillère à soupe de sucre pour leur conservation et leur reproduction (Miracle : tu pourras ensuite toi même en donner).

Et HOP tu ranges ça au frais, ou alors tu relances une nouvelle préparation, au choix.

  •  tu peux alors mettre ton « jus » en bouteille et l’aromatiser si tu le souhaites (menthe, gingembre…), moi je n’ai rien rajouté la première fois.
  • et là tu laisses ta bouteille encore fermenter 12H (oui c’est vrai c’est un peu long).
  • puis c’est à déguster bien frais !!!

A noter pour finir en matière d’instruction, 2 petites choses à savoir (je ne savais pas trop où les intégrer dans l’article alors m’en veux pas, je te pose ça là, comme ça) :

– évite d’utiliser du métal, car c’est toxique pour les grains qui ne l’oublions pas , sont vivants, donc le mieux est de privilégier l’utilisation de cuillère en  bois, c’est même vital pour ces petits organismes.

– à noter aussi, dans un autre registre, que s’agissant de probiotiques, le corps doit s’habituer et s’y adapter, donc au début « mollo-mollo » sur les quantités bues, le mieux est d’augmenter progressivement.

RESULTAT :

Une boisson pétillante, donc attention à l’ouverture de la bouteille, au goût particulier mais pas mauvais du tout et surtout une boisson bonne pour la santé

c’est BIO, c’est BEAU, c’est BON

Bon faut quand même que je te dise…(honnêteté et sincérité !) : bien que le goût ne soit pas désagréable du tout, l’odeur n’est pas forcément TOP, mais bon on s’y fait très vite !

Pour varier les plaisirs, tu trouveras sur le site cfaitmaison.com pleins de recettes différentes à tester, peut être qu’il y en a une qui sent meilleure que les autres….

VERDICT :

Pour ma part, j’ai donc testé, j’ai aimé et je compte essayer de nouvelles recettes. Mais je suis très loin des gros buveurs de KEFIR qui en ingèrent 1 litre par jour. Moi j’en suis encore au stade de l’occasionnel ou de la petite quantité journalière.

Tu le sais, je ne suis pas la meilleure ambassadrice du BIO, mais j’aime tester de nouvelles choses. le KEFIR n’échappe pas à la règle, et je dois lui reconnaitre un confort digestif amélioré et ça c’est toujours bon à prendre !!!!

Donc je prends bien soin de mes petits grains qui se reproduisent bien… Il doit faire bon vivre chez moi !

Laisser un commentaire