J’ai testé l’IRM

J’ai testé l’IRM, à vrai dire, je pense même que je peux prétendre maintenant à une carte de fidélité VIP d’accès aux IRM. Je sens que tu es jaloux  là !! Bah oui, imagine. J’ai la chance de pouvoir reconstituer presque l’intégralité de mon corps en clichés radiographiques ou en IRM, eh ouais !! la classe !  Mais peut on parler de beauté intérieure, là je ne crois pas !!

Bref c’est quoi une IRM exactement ?

L’imagerie par résonance magnétique est un acte médical sans aucun danger et indolore, donnant des images du corps en plusieurs dimensions.

Pour ça, on te demande de rentrer dans un tunnel de 2 mètres de long et de rester immobile pendant 15 à 30 minutes, personnellement ça me fait toujours l’effet étrange d’être dans un film de science-fiction et scannée sous toutes les coutures !! Si seulement je pouvais ressortir du tunnel avec des supers pouvoirs ce serait un peu plus intéressant… ridicule !!

Donc, dans ce tunnel, tu es allongé sur une table froide et qui glisse, l’appareil émet des ondes électromagnétiques et une caméra spécifique capte des signaux du corps, retransmis sur ordinateur. C’est plutôt bruyant ne sois pas surpris, et pas de panique tu as une sonnette et souvent un interphone à disposition.

Une injection de contraste peut-être necessaire

Pour la clarté des images il se peut qu’une injection d’un produit de contraste soit nécessaire, en principe c’est très bien supporté, mais certaines réactions se manifestent parfois :

  • Du chaud dans tous le corps et cette sensation étrange de se faire pipi dessus, oui oui tu as bien lu « se faire pipi dessus ». J’ai personnellement eu très peur la première fois, mais l’infirmière m’a expliqué que je ne m’étais pas du tout oubliée sur la table, OUF !!! Que ce n’était qu’une sensation normale, étrange mais normale, un grand moment de solitude !
  • Quelques nausées l’espace de quelques minutes, mais vraiment minimes soyons honnêtes.

Evidemment cela reste un acte médical, donc chaque réaction diffère, on ne fera pas de généralités.

 

Ce qu’il faut savoir toutefois :

Il n’est pas forcement nécessaire d’être à jeun.

En cas de claustrophobie, signale-le, la méthode peut être adaptée.

Ne porte aucun objet métallique et pour vous mesdames si vous êtes enceintes, il va sans dire qu’il faut le signaler.

Tant que possible évite le maquillage notamment sur les yeux, les micro-particules contenues dans les fards à paupière sont parfois métalliques et ça peut picoter ! Donc oublies ta féminité ce jour là, tu n’es pas là pour ça.

Indolore, tu peux rentrer directement après l’IRM (ok tu as le droit de te remaquiller un peu avant  si tu veux dans le rétroviseur de ta voiture !)

 

Voilà rien de méchant. Tu n’as plus qu’à attendre les résultats soit le jour même, soit envoyés au médecin prescripteur avec un beau compte rendu et un CD-ROM, bah oui c’est de la haute technologie ! 😉

 

 

Laisser un commentaire